Artiste, entrepreneur ? Mêmes combats !

inspiration

Je lis le magnifique livre de Marion Chauloux : “Inspiration, la créativité des artistes bretons”.
Elle a passé au crible des mêmes questions 40 artistes de tous domaines. Je suis en boucle sur sa question “qu’est ce qu’un artiste selon vous ? Faites vous une distinction entre l'artiste et le créatif ?”.  40 réponses, 40 points de vue différents.

Artiste, créatif...entrepreneur ? Ces artistes sont aussi, très souvent, des entrepreneurs.
Impossible de ne pas faire le lien. Mais lequel ?
Créateur d’entreprises, créateur artistique. Le mot “création” fait passerelle.
Je côtoie ces 2 catégories de personnes et je leur trouve beaucoup de points communs. 

???? Création, rébellion : créer c’est ne pas se contenter de ce qui est disponible. C’est oser penser que tout n’a pas été inventé, qu’il reste de la place pour faire autrement. C’est ne pas accepter le statu quo. C’est oser proposer autre chose, enrichir le choix, les solutions, le regard, la sensibilité. Sortir de la boîte pour créer la sienne. Sortir du troupeau. Avec moins l’audace de se lancer que l’angoisse d’accepter ce qui est déjà.

????Energie centrifuge : artiste et entrepreneur travaillent à sortir d'eux-mêmes. La singularité, sur son marché et dans son art, naît de la libre expression de soi. Il est question d’exposition : formuler une nouveauté et chercher le regard sur ce que l’on a produit et qui l’on est. 

⚔ Tentatives passionnées : chacun rêve du chef d'œuvre, en euro ou en postérité, mais leur vrai moteur est dans l’ouvrage, chaque jour éprouvé, questionné, adapté. L’artiste aime qu’on lui parle de son “Travail”. L’entrepreneur considère qu’il ne travaille pas, il crée une vie de passion et de sens. Ils se sont empruntés les mots mais leur plaisir se rejoint. Celui de faire, refaire, défaire…Essayer avec obsession.

????Créer des liens : ni l’un ni l’autre ne créent de “rien”. La création cristallise dans les intersections, les rencontres, les influences. Artistes et entrepreneurs nouent des liens invisibles, ils tendent des fils entre un aujourd’hui insatisfaisant et un demain possible. 

Artistes et entrepreneurs vivent dans une pyramide de Maslow inversée. Leur besoin de sens, d’accomplissement, de liberté d’expression pèse davantage que leurs besoins de sécurité. Quand on voit l'épidémie de reconversions et les chiffres de la création d'entreprise qui explosent, vers l’art, l’artisanat, l’entreprise, je me dis que les temps changent ;) 

Tous artistes et entrepreneurs de nos vies ?

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Carte bancaire & virement
Livraison suivie
en 7 jours chez toi
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,