Faut-il te comparer à la concurrence ?

La concurrence, ça fait peur !

 

Tu penses lancer ton activité ou tu viens de la lancer. Tu réalises qu'il y a plein de concurrents qui proposent des choses identiques à ce que tu proposes. Ça fait peur !

Tu te compares. Et se comparer, c'est comme appuyer sur le bouton du doute : "ils sont mieux que moi", "ils ont plus d'expérience", "ils méritent leur place", "à quoi bon essayer de percer dans un univers aussi compétitif", "finalement, entreprendre, c'est peut etre pas mon truc"...

Tu le vois, le fameuX syndrome de l'imposteur ? C'est quand on se confronte à la concurrence qu'il se réveille. 

Il y a bien une solution. Ne pas regarder la concurrence. Avancer en aveugle. Réinventer le monde. Reinventer ton métier. 

Jeff Bezos, tu sais, le boss d'Amazon dit : "regardez vos clients, pas vos concurrents". Il a fait de l'obsession du client son cheval de bataille. Et, au vu des résultats, on peut dire que ça lui a réussi.

Peux tu ignorer la concurrence ?

comparer-concurrence

Confiance et lucidité

 

Voila ce que j'entends en général quand je demande aux entrepreneurs que je mentore ce qu'ils savent de leur concurrence :

  • j'ose pas regarder
  • ils sont bien meilleurs que moi
  • je n'en ai pas.

Aucune de ces réponses ne me va ;) 
Les deux premières réponses me font dire qu'ils manquent de confiance. 
La troisième, qu'ils manquent de lucidité.

Ce sont 2 postures dangereuses.

 

Pourquoi il faut regarder sa concurrence

 

Et bien, parmi toutes les bonnes raisons, la meilleure, il me semble, c'est parce que ton client la regarde. Tu ne peux pas ignorer ce que ton client voit. Tu fais partie de son paysage, au même titre que tes concurrents. A toi d'afficher et défendre ta différence.
En ignorant la concurrence, tu ignores comment ton client va faire son choix entre toi... et de possible concurrents. Tu avances en aveugle. 

Regarder la concurrence, c'est aussi mieux comprendre ton marché, comprendre les codes, comparer les talents, rencontrer des personnes qui sont probablement proches de toi, par leurs compétences et leur motivation. Tu peux nouer des liens, échanger, progresser dans tes pratiques, nouer des partenariats, faire des alliances gagnantes... 

 

Tu fais du business, tu fais pas la guerre

 

Si tu vois les concurrents comme des ennemis, tu te mets en posture défensive ou offensive. Tu mets de l'energie à combattre ou à défendre. Te reste-t-il assez d'énergie pour servir tes clients ???

Comme partout, c'est une question de dosage. La conscience de la concurrence ne doit jamais devenir une obsession, au risque de te détourner de ta mission. 

Alors toutes ces analogies à la guerre, combattre, attaquer, défendre, protéger, espionner... c'est une énergie que tu peux éviter. Change de regard sur la concurrence, inspire toi, informe toi, tisse des liens.. c'est positif pour toi et ton éco système. Considère la concurrence comme un aiguillon pour progresser au service de tes clients. 

Concurrents, alternatives ?

 

Parfois, tu auras l'impression d'arriver avec un produit ou un service inédit, qui n'existe pas, sans concurrent. 
Si ton produit ou service aide les clients à résoudre un problème, la question  que tu dois te poser est : "comment faisait mon client avant que j'existe" ? Il avait probablement d'autres façons de surmonter son problème. Ces autres façons sont des alternatives à ton produit ou service. C'est avec ça que ton futur client va te comparer. 

Par exemple, quand on crée un logiciel qui a des fonctions très originales, qui n'existent pas sur le marché, on peut se dire qu'on n'a pas de concurrence. Dans la plupart des cas, les clients résolvaient leur problème avec un simple tableur Excel. Excel devient donc l'alternative avec laquelle ils vont te comparer. Tu as donc pour mission d'identifier toutes ces solutions alternatives. Ce ne sont pas des concurrents directs, mais des concurrents indirects.

Comment identifier les concurrents et les alternatives ?

 

Le plus simple, c'est de demander à tes clients avec quoi ils te comparent. Si tu n'as pas encore de clients, demande à des prospects, ou à des personnes qui sont proches de ton persona. 

Tu peux aussi chercher toi même sur internet, avec les mots clés qui te paraissent appropriés pour ton activité.

Parle le plus possible autour de toi de ton activité : on te citera immanquablement des "gens qui font un peu la même chose que toi".

 

Que faut-il regarder chez les concurrents ?

 

Ça dépend des questions que tu te poses.
Si tu réfléchis à créer une activité, inspire-toi de tout : leur histoire, leurs équipes, leurs offres, leur site, leurs tarifs...
Si tu as déjà lancé ton activité, concentre-toi sur les points qui t'intéressent : le site web si tu crées ou fais évoluer ton site, le design si c'est le sujet du moment, les offres parce que c'est toujours important, leur façon de parler à leurs clients, leurs réseaux sociaux, leurs publicités...

Le plus important, c'est de comprendre comment ils se positionnent sur le marché. Quelles valeurs défendent-ils ? Ont ils un slogan ? A quel persona s'adressent-ils ? À quel problème répondent-ils ? Avec quelle spécialité et quels atouts ? À quel prix ? ... Tous ces éléments te permettent de trouver ta différence et de la crier haut et fort. 

Copier, s'inspirer ?

 

"Les grands artistes copient, les génies volent". On prête cette phrase à Picasso. 
On l'entend beaucoup dans la bouche des gourous des start ups. 
Ce qui est sûr, c'est que tu seras, toi même, si tu agis sur internet, confronté à des pratiques au-delà des limites de tes valeurs : on va te copier des produits, te voler des pages web, c'est certain. C'est très désagréable. 
Voudras-tu jouer ce jeu là ? Je te laisse réfléchir à tes limites. 

Peut-être que Picasso voulait dire : je prends quelque chose qui existe, et je me l'approprie en faisant mieux. Je pense que ce "faire mieux", qu'on peut aussi interpréter comme "faire à ma sauce" est possible. Le monde évolue vite. Tu dois t'appuyer sur ce qui est disponible. Mais ce n'est pas du vol si tu transformes l'existant. Tu sais, en cuisine, on parle beaucoup de "revisiter" les plats traditionnels, de les "twister". Est-ce du vol ? Peut-on réellement inventer des choses qui n'existent nulle part ?

Etre conscient de sa concurrence, c'est aussi rester au fait des usages et d'aller plus loin, sans reinventer la poudre, et sans VOLER non plus. 

Comment notre carnet "attirer des super clients" peut t'aider

 

Pour prendre ta voix sur le marché, il faudra défendre une position, affirmer un positionnement, si possible différenciateur. Dans le carnet, nous dédions un chapitre entier à l'étude de la concurrence. Nous te proposons une méthode simple et légère pour tirer partie des opportunités de ton marché. Sans y passer des semaines, mais en analysant les éléments les plus pertinents pour ton développement. Tu seras bien plus fort.e quand tu auras pris conscience de ton univers concurrentiel. Nous le savons...et on a très envie que tu te sentes fort.e !

plus de détail sur notre carnet de réussite : "attirer des super clients, c'est pas mon truc"

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Carte bancaire & virement
Livraison suivie
en 7 jours chez toi
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,