EntrepreneurE ou entrepreneuse ?

Avec Cécile, nous sommes mentores et autrices de carnets de méthode pour les entrepreneurs et les entrepreneuses.

Ça te fait quoi de lire cette phrase ? Aurais tu choisi de féminiser les mots comme nous ?
Quand nous avons envoyé notre carnet chez une relectrice professionnelle, KArine, sa première question a été : “on fait quoi sur l'écriture inclusive” ?
GROS BLANC

Dans notre carnet, le mot “entrepreneur” revient souvent. Nous voulions vraiment inclure nos lectrices. Alors nous avons d’abord écrit : les  “entrepreneur.e.s”. Pratique ! 

Karine nous alerte : “C’est pas français !”
Le féminin d’entrepreneur est entrepreneuse, comme travailleur fait travailleuse.
Le féminin d’auteur, c’est autrice, comme formateur fait formatrice…

Aie ! Le monde de l’entrepreneuriat emploie souvent entrepreneurE
Par mimétisme et facilité, on a donc choisi entrepreneurE. 

  • Entrepreneure…ça passe bien parce qu’on n’entend pas la féminisation. On est dans l’habitude d’une langue qu’on croit neutre parce qu’elle a normalisé le masculin. 
     
  • Entrepreneuse….ça fait mal aux oreilles. Ça évoque les femmes “entreprenantes”. C’est inhabituel.


NB : Ce débat n’a lieu que pour les “métiers d’hommes”. Tu te souviens d’un débat pour dire “instituteurE plutôt qu’institutrice” ?

NB 2 : étrangement, on ne dit jamais ‘startuppeurE” mais “startuppeuse”, alors que les femmes y sont peu nombreuses.

Alors, on décide quoi ?
Karine nous aide : “en 2021, quoi que vous décidiez, vous ferez des mécontent.e.s”...Des mots qui libèrent ! MERCI ! 

On a le choix. Alors qu’est ce qu’on veut ?
Idéalement, on rêve d’un esperanto qui ne distingue pas le genre dans les métiers, ni ailleurs. Entreprendre ne devrait pas distinguer hommes et femmes. On voudrait les mêmes chances, les mêmes ambitions, les mêmes galères, les mêmes succès. Mais notre belle langue française est genrée.
Nous aidons au quotidien des entrepreneuses se disant victimes du (terriblement fameux) syndrome de l’imposteur. Faut-il le renommer “syndrome de l’impostrice” ?
OUI, on a de quoi se sentir impostrice quand même les mots ne nous font pas de place.
Avec le mot entrepreneurE, nous ne sommes pas entendues…ni peut-être reconnues ! Pas de bruit, pas de vague…
Alors, on a décidé de la prendre, de l’entendre, notre place. 
Nous sommes ENTREPRENEUSES.
Que le féminin s’entende !
Que les femmes qui entreprennent se rendent visibles !

Nous utilisons le mot “entrepreneuse” depuis 6 mois et nous n’y prêtons plus aucune attention. Nous sommes habituées.

Et toi ? Team Entrepreneure ou Entrepreneuse ? pourquoi ?

Ci-dessous : Google Trends compare l'occurrence du mot “entrepreneuse” (en bleu) et “entrepreneurE (en rouge), depuis 5 ans.
Entrepreneuse est 2 fois plus utilisé qu’entrepreneure, en France.

entrepreneuse

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Carte bancaire & virement
Livraison suivie
en 7 jours chez toi
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,